Convergence des pratiques du JPO et du USPTO?

Un avis du Bureau des brevets du Japon semble indiquer qu’à partir d’avril 2007, ils accepteront des demandes d’extensions allant jusqu’à 3 mois supplémentaires (par rapport au 3 mois de base) pour fournir des réponses à des rejets de demandes de brevets.  (Officiellement pour donner le temps de traduire l'”office action”, mais cette pratique  ressemble étrangement aux délais de réponse aux États-Unis)

Voir l’avis du JPO.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: