La Cour suprême des États-Unis examinera la portée extra-territoriale des brevets

Dans une affaire à venir entre les géants AT&T et Microsoft, la Cour suprême des États-Unis devra déterminer si des éléments de logiciels brevetés qui sont exportés à l’extérieur des États-Unis doivent être considérés dans le montant des dommages obtenus si une contrefaçon est établie aux États-Unis.

 Voir les résumés de l’affaire dans:
Managing Intellectual Property
Patently-O

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: